'> Fabebook: Acte 3 - Patrick Henderickx

lundi 9 janvier 2017

Acte 3 - Patrick Henderickx

Editeur : Henderickx (Patrick) (12 janvier 2014) 376 pages.




Patrick Henderickx a tout connu. Les mauvais traitements dans les foyers de placement, le luxe des palaces et, pour finir, la prison. Il a vécu avec la peur, parfois l'amour et surtout un désir irrépressible de vengeance. Aujourd'hui, il raconte. Il décrit sans concession mais avec pudeur son chemin pour s'imposer dans une société ne voulant pas de lui. Puis comment de gosse des rues devenu malfrat, il devient un jour un chef d'entreprise respecté de tous, risquant sa vie pour sauver des enfants. Ce récit coup de poing est celui d'un homme hors norme qui s'est forgé un destin à la force du cœur.






Mon avis :

Bruxelles, 1967 : Pour protéger son gamin d'un père alcoolique et violent, une jeune maman dépose son fils de 6 ans dans un home pour enfants,.
Cet enfant est l'auteur lui même, Patrick Henderickx !
C'est une découverte pour ce gamin, découverte d'un monde qu'il ne pouvait évidemment pas soupçonner.
L'histoire que Patrick Henderickx nous raconte est la sienne. Ce livre, digne du meilleur roman noir qui soit,  commence fort.
Le petit garçon découvre l'autorité des surveillants,  la cantine et le dortoir où il va dorénavant devoir dormir. Il va se lier d'amitié avec Maximilien, (qu'on surnomme Max). Très vite, on sent que l'ambiance est tendue, à l'heure où les enfants ont besoin de câlins pour passer une belle nuit, les enfants cachés sous leurs couettes,  ont peur de fermer les yeux. Victimes de pédophilie de la part des surveillants pervers,  ils tremblent au lieu de sourire aux anges.
Et Patrick n'y  échappera pas ! Cela durera des années et avant que Patrick ne quitte "l'école du cul défoncé" (sic), Max et lui se sont promis que plus tard, ils allaient tous les tuer ...
Enfance et adolescence difficile puisque marquée par le mal, l'auteur rencontre pourtant l'Amour mais aussi la discipline des arts martiaux, jusqu'au jour où une erreur judiciaire va faire remonter la haine ...
Faut lire le livre hein, je peux pas tout raconter !
Patrick raconte ... tout (ou presque) de sa vie de truand, c'est du grand banditisme ! des bonnes actions comme des mauvaises,  il explique "le milieu", il nous raconte ses "retrouvailles" avec Max .. Eh oui, quand je vous dis de lire ce livre !
C'est le parcours d'un homme hors du commun puisqu'il sortira du banditisme pour tenter (et réussir) de sauver des jeunes égarés,  crucifiés par la vie. Tour à tour,  sauveteur et homme d'affaire (ben oui, faut manger aussi) Patrick Henderickx va prouver noir sur blanc que dans la vie, rien n'est définitivement fini et bouclé. Que dans la vie tout est possible.
Ce qui arrive par la suite est tout autant incroyable et digne d'un film (d'ailleurs il est prévu que ce soit le cas ... )
Ce livre est très bien écrit, Patrick rentre dans le vif du sujet et pourtant ses mots sont pleins de pudeur.
C'est peut être un exutoire,  et pourquoi pas ! mais c'est un témoignage fort. Le lecteur n'en sort pas indemne. Exutoire, vengeance, rédemption (bien que je n'aime pas ce mot) réussite et don de soi sont les moteurs du livre et de la vie de l'auteur.
Comme je disais plus haut, c'est digne d'un Grand roman noir.
J'ai bien envie de vous en expliquer un peu plus tellement l'histoire est forte, mais malheureusement je ne peux spoiler ...
Je rajouterai ceci :
J'ai aimé lire cette bio, même si les faits racontés sont parfois très durs, l'histoire est tellement incroyable et pleine de rebondissements que c'est un livre que je conseille de lire !

Fabe

4 commentaires :

  1. Oh, que ça fait du bien de lire une de tes chroniques et de rajouter ce livre sur ma liste (mon sommeil est contre, hein), je ne suis jamais déçue avec toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça oui, tu dois lire ça ! Tu dormiras après ...

      Supprimer
  2. Oh !!! encore un livre tellement tenant que je vais te suivre Faby
    Je ne suis jamais déçue par tes propositions et hop, il est déjà dans ma prochaine liste
    Et tu sais combien j'aime ce genre
    Merci Faby

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je sais que tu aimes ce style, le plus c'est qu'ici ce n'est pas un roman ...

      Supprimer

Vous pouvez laisser ici votre commentaire.
Ne restez pas anonyme ... Saisissez au moins nom ou url.
C'est plus sympa !